Les critères d'évaluations des projets et propositions des candidats

Le projet lauréat sera celui qui sera considéré comme la réponse la plus juste aux objectifs et enjeux déclinés dans le programme du concours. Vous pourrez trouver une version plus détaillée des critères dans le cahier des charges, bientôt en téléchargement ici.

 

 

 


Le jury sera particulièrement attentif aux critères suivants :


Pertinence au regard des objectifs et enjeux déclinés dans le programme.

Qualité des propositions, en particulier pour la création de dynamique socio-économique, l’innovation et l’amélioration du rapport au territoire.

Qualité socialisante : la propension du projet à produire une stimulation des rencontres et des échanges.

La prise en compte de l’accessibilité.

La qualité environnementale.

 

Innovation, originalité, créativité, imagination.

Qualité de l’articulation entre les particularités du territoire, son passé et la vision proposée de son avenir.

Qualité de l’articulation entre les différentes parties du territoire et de l’articulation avec les territoires voisins à différentes échelles (locales, régionales, nationales, et internationales…).

Capacité du projet à créer une identité et une signature territoriale appropriable pas tous : habitants, acteurs du territoire ou visiteurs.

Qualité de la communication et de la capacité à s’adresser à des publics différents, professionnels ou non.

Qualité de création de dynamiques plus larges, de motivation des collectivités concernées, et de développement de l’enthousiasme collectif.

La prise en compte des contraintes et des documents d’urbanisme.

Crédibilité de la proposition. Autrement dit la faisabilité technique et financière sera considérée comme un critère important. Le projet devra montrer la capacité à évaluer et maîtriser les coûts de production, la disponibilité de la technologie requise, les performances énergétiques et environnementales.